Il existe de nombreux styles de riads à Marrakech, parce qu’il existe un nombre très important de ce type d’hébergement dans la ville elle-même, mais aussi dans la proche campagne environnante.

Il faut donc déjà dissocier ville et campagne, le style des riads n’étant absolument pas comparable dans ce cas.

La situation géographique :
Les riads en ville
L’hébergement en riad dans Marrakech est principalement localisé dans la médina, le cœur historique, à l’intérieur des remparts. Avant tout, une précision, à quelques exceptions près, la quasi-totalité des riads ne sont pas accessibles en voiture ou en taxi jusqu’à la porte. La médina est constituée de centaines de ruelles étroites, au charme indéniable, mais qui ne permettent pas le passage d’un véhicule. Cette même médina est composée de quartiers, qui ont chacun une spécificité, un attrait qu’il soit commercial ou historique.

La proximité de la place Jamaa El Fna
Si c’est une priorité absolue dans votre recherche, il faut privilégier les quartiers de Bab Laksour, Riad Larouss, Dar El Bacha, Mouassine, Riad Ztoun Jdid, Derb Dabachi ou Riad Zitoun Lakdim. Ce sont des secteurs très prisés, ils permettent tous l’accès à la place en moins de 10 minutes à pied, sont très bien fréquentés et les nombreux commerces qui les animent sont de qualité, peut-être un peu trop adaptés au goût des touristes et peut-être un peu moins attractifs pour un curieux de la tradition. Ils permettent aussi d’accéder à un taxi ou à sa voiture très facilement.

La proximité d’une porte dans les remparts
Bab Aylen ou Bab Ghmat, le secteur de Bab Doukkala ou tout le quartier de la Kasbah sont des options à ne pas négliger, l’accessibilité est optimale en taxi ou en voiture. La Kasbah est un cas particulier, tout le quartier ou presque est accessible en voiture. Les rues sont en moyenne plus larges que dans la médina et la rue principale fait le tour du quartier, permettant un accès facile aux petites ruelles transversales. Bien entendu, la place Jamaa El Fna n’est plus aussi proche. Mais, il ne faut pas oublier que, même si sur un plan la médina parait très grande, les distances en diagonale par exemple peuvent se parcourir (si l’on ne se perd pas) en une petite demi-heure.

Comment faire coïncider vos désirs et votre budget
A l’intérieur de cette localisation géographique il est bon de distinguer ensuite les styles de riads qui sont liés très étroitement à votre budget ou à vos attentes. A noter que, quelque soit le style du riad ou sa catégorie financière, vous n’êtes pas dans un hôtel, l’ambiance sera toujours plus confortable et décontractée, la liberté de mouvement aussi, la prestation plus soignée, discrète mais efficace, le conseil judicieux, en bref une certaine souplesse qui permet toute les adaptations. Le Maroc est réputé pour son accueil, son art de la bienvenue, les riads en sont un archétype. Ne pas oublier de suivre les conseils qui vous seront prodigués, ils sont le fruit de l’expérience, de la connaissance d’une ville et de sa culture et ils vous éviteront bien des errances. Pour ce qui concerne la cuisine, vous avez toutes les chances de manger de la vraie bonne cuisine marocaine dans un riad, dans un restaurant cela sera beaucoup plus difficile à Marrakech.

Les petits riads simples et authentiques
Le prix de la nuit tourne autour de 50 euros, ils sont de taille moyenne, de 4 à 6 chambres, les propriétaires y résident très souvent, l’ambiance est conviviale, la cuisine simple mais savoureuse, toujours préparée avec des produits frais achetés dans la médina quotidiennement. Le contact sera facile, si vous le souhaitez, une forme de proximité qui donne l’impression d’être chez soi, les problèmes domestiques en moins. Vous serez entourés du charme simple de l’Orient, tapis, poteries, zellig, marqueterie et lanternes en métal frappé, bougies qui apportent à la nuit une vraie magie. C’est un dépaysement réel, dans un cadre agréable et confortable et sans ostentation.
Ce type de riad convient parfaitement, à la fois, à un petit budget et à tous ceux qui souhaitent s’immerger dans une culture par curiosité et esprit de découverte.

Les riads plus « élégants » un peu plus vastes, toujours authentiques
Le prix de la nuit tourne autour de 80 euros, ils sont souvent plus vastes, le patio plus grand, les chambres aussi. Le nombre de chambres tourne autour de 6, on ne dépasse que très rarement les 8 chambres. L’intimité est toujours préservée, les pièces sont plus grandes mais pas plus nombreuses. La différence se fait sur les infrastructures, un jacuzzi par-ci, un hammam par-là, peut-être un bassin pour ce rafraichir ou une salle de massage. La décoration sera plus élaborée et les transats peut-être plus confortables. Ce qui ne changera pas est la convivialité, la bonne cuisine, les conseils judicieux et le confort.
Ce type de riad convient parfaitement pour ce faire plaisir sans délirer sur les prix, s’offrir un petit plus qui change radicalement du quotidien tout en étant en prise directe avec la réalité de la médina.

Les riads « chics » luxe, calme et volupté à profusion
Ici nous sommes dans la catégorie au dessus de 100 euros la nuit et quelque fois beaucoup plus. Il y a pourtant des différences notables dans ces riads dits de luxe.

Le palais d’hôtes ou le riad haut de gamme
Très authentiques beaux et élégants, une décoration faite de couleurs chatoyantes, d’objet raffinés, fruit de l’artisanat d’art du pays, un personnel d’une discrétion toute professionnelle, le tout nimbé de sérénité, de calme et marqué de l’empreinte de cet Orient qui fascine. On imagine facilement dans ces belles bâtisses, le harem qui chuchote, le sultan tout de pierre précieuses et de soieries, les musiciens et les danseuses.

Le riad haut de gamme, mais revisité par l’esprit européen
Fait de sobriété, de lignes géométriques, de matériaux extrêmement luxueux, un mélange, souvent harmonieux, de création d’architecte et de structure arabo-andalouse. Ici ce sont souvent le blanc, le noir et le gris qui dominent, les meubles sont souvent de créateurs et les objets aussi.

Les points communs à ces styles différents
Ils ont une prestation très soignée, bien entendu de très haut de gamme. Il existe systématiquement un espace Spa beau et confortable, une piscine, un jacuzzi, un solarium et j’en passe. La cuisine est raffinée, servie avec cérémonie, on se sent devenir important à chaque instant.
Ce type de produit convient à tous ! Qui refuserait ce luxe délicieux et de bon goût ! Question de budget…peut-être

Les riads à la campagne
Une toute autre option, qui peut d’ailleurs être combinée avec un riad en ville. Deux nuits par-ci et deux nuits par-là, bonne façon de découvrir toutes les facettes de l’architecture arabo-andalouse, de faire le plein de tumulte d’un côté et de calme verdoyant de l’autre. Mais cela peut-être aussi le choix délibéré d’un endroit privilégié dont on ne sortira que rarement pour une journée de balade ou pour se livrer à sa passion, le golf ou le quad…par exemple. Bien entendu la même qualité d’accueil et de convivialité est de mise que l’on soit dans Marrakech ou à l’extérieur.

Le riad « beldi » entendons traditionnel et authentique
Les prix tournent autour de 50 euros la nuit. Il y a souvent jusqu’à une quinzaine de chambres, sans pour autant que cela devienne le « club med » ! Il s’agit d’une maison d’hôtes rénovée dans le respect de l’authentique et qui fut une ferme ou une bâtisse modeste, souvent en pisé avec des animaux qui s’ébattent dans le jardin, chiens, chats, quelques poules et des ânes. Tout est fait pour se sentir « campagnard » version gentleman farmer dans une convivialité sympathique. Bien entendu l’espace permet d’offrir des chambres de belle taille, des cheminées partout, une grande piscine, un four à pain où l’on surveille soi-même la cuisson, un Spa spacieux et confortable. La cuisine est toujours délicieuse et dans la plupart des cas on peut, si on le souhaite, y participer.

Un choix qui convient tout particulièrement pour une famille avec enfants, un groupe d’amis avec un petit budget. L’espace et le nombre de chambres permettent d’organiser facilement un anniversaire ou une réunion de famille, sans se marcher dessus et en garantissant une vraie intimité.

Le riad Kasbah plus élaboré plus élégant toujours authentique
Les prix tournent autour de 80 euros. Il s’agit ici d’un mixte entre le riad et la Kasbah. L’architecture reste très arabo-andalouse, les lieux sont simplement plus grandioses et plus élégants. Nous sommes dans la catégorie des maisons de Maître, chef de tribus ou sultan, rénovée ou reconstruites dans le respect de la tradition. Les tissus se font précieux, les meubles plus raffinés, les objets plus élaborés. Les détails sont plus soignés, serviettes à monogramme, produits à disposition dans les salles de bains, fauteuils plus profonds et plus moelleux…Pour autant la convivialité est toujours présente. La liberté aussi. C’est inestimable de pouvoir évoluer dans un environnement de cette qualité sans être obligé de jouer un rôle social !

Un choix qui convient lorsque le budget s’élève ou pour un plaisir longtemps attendu. Là aussi, un mariage ou une réunion d’amis sont faciles à organiser d’autant plus que le personnel est capable de tout pour satisfaire au moindre désir.

La villa de grand luxe ou le palais d’hôtes
Les prix sont au dessus de 100 euros et peuvent aller très haut. Tout comme pour Marrakech intra muros, il n’est peut-être pas nécessaire de se lancer dans une grande description. Nous sommes dans le domaine du privilège, de l’exception. Le luxe est dans le moindre détail. Les prestations sont de très haut de gamme. Un exemple ? Une envie de balade dans le désert ? Oui bien allons y en hélicoptère… C’est tout de même plus rapide…